Besoin
d'une info ?
CONTACTEZ
NOUS
󰀑
02 40 17 12 00
CONTACTEZ NOUS
󰀑 02 40 17 12 00
Accueil Les métiers: Chef cuisinier

Les métiers :

cuisinier1

Ce qu’il fait

  • Approvisionnement  et gestion des stocks.
  • Production culinaire (contrôle de la qualité, de l’hygiène et de la sécurité alimentaire, création de nouveaux plats et de fiches techniques, supervision des plats et de leur distribution)
  • Gestion de la production (analyse des dysfonctionnements, bonne utilisation des équipements, élaboration des menus et de la carte, mise en place d’une organisation du travail, organisation des postes de travail, réalisation d’analyses de coûts)
  • Management et animation d’équipe (plannings, besoin en formation, évaluation des compétences et des résultats, recrutement, supervision de l’ensemble des activités et de leurs résultats)

Ses principales qualités

  • Créativité : élaborer une cuisine inventive, tenant compte de l’évolution des  goûts, des tendances et des nouvelles technologies culinaires
  • Diplomatie : gérer les conflits, maintenir la cohésion
  • Organisation : mettre en place une organisation de production, une répartition des tâches adaptée et évolutive
  • Analyse : calculer des ratios et produire des études de coût
  • Connaissance des nouvelles technologies

Rémunération

A  partir de 1760 euros (brut) selon le type d’entreprise dans lequel le métier est exercé et selon la convention collective applicable

En mouvement

Le chef cuisinier peut exercer son métier dans des contextes différents ou à l’étranger. Il peut également évoluer vers le métier de directeur d’établissement ou créer son propre restaurant.

Quelle formation ?

Le CAP (certificat d’aptitude professionnelle) reste la voie classique pour exercer ce métier. Toutefois, une formation supérieure de type bac professionnel complète la formation initiale, notamment en raison des compétences nécessaires en gestion. Dans tous les cas, avant d’accéder aux responsabilités très convoitées de chef cuisinier, il est nécessaire d’avoir l’expérience des autres postes en cuisine (commis, cuisinier, chef de partie puis second). Ceci implique souvent d’avoir entre 5 ans et 10 ans d’expérience (selon le type d’établissement et de cuisine).

Bac+2 : BTS hôtellerie-restauration option B art culinaire, art de la table et du service

Bac :Bac professionnel restauration ou un bac technologie hôtellerie

CAP : CAP cuisine

Vous pouvez aussi suivre une formation à l’école, une formation école entreprise ou une VAE (validation des acquis de l’expérience).